In Situ

Jeudi 2 février, j’ai reçu un mail de l’Hôtel de Sers, me disant que j’étais convié, ainsi que les 2 autres gagnants du concours « Palace cherche photographe », Clémentine MERCIER et Cheick TOURÉ, à venir découvrir les premières chambres finalisées,
et les photographier.

Wow ! On rentre dans le vif du vif du sujet là. Ça devient encore plus concret que
ça ne l’était déjà. Je vais pouvoir découvrir ma photo installée, et la photographier
dans l’un de ses univers. De l’excitation, de la joie, de l’émotion, vivement vendredi !

Me voilà Le vendredi à 17H à l’Hôtel de Sers en compagnie de Cheick,
Clémentine ne sera pas là, elle viendra le mardi suivant. Madame Boccara,
la directrice générale de l’hôtel vient nous chercher pour aller au 3e étage.
J’ai d’abord vu les chambres avec les photos des autres avant de voir la mienne.
Les photos ont pris une autre dimension, j’ai l’impression de les redécouvrir.

Voilà ! Elle est là devant moi, imprimé sur du Tafta, ne pouvant ni se tâcher,
ni prendre feu. Une image de 2 mètres par 2 mètre fabriquée par Lenglart.

Je me pause 5 minutes sur une banquette, en face du lit pour regarder, observer,
prendre le temps…

Après le chèque de 1500€ de l’Hôtel, et  les 1500€
de matériel de la part de FUJIFILM France, c’est une nouvelle concrétisation. Au final les photos des 3 gagnants vont être distribuées sur 3 étages,
et non plus une photo par étage comme je l’avais annoncé dans mon article précédent.
La première personne qui dormira dans cette chambre s’appelle Marlon ROUDETTE, un chanteur, auteur, compositeur britannique que je ne connaissais
pas avant que l’on m’en parle ce jour, mais j’ai décidé qu’il serait  donc le parrain de cette photo.
Quoi !? j’ai le droit de délirer un peu aussi 😉